Arrêt de travail illégal à l’usine d’Olymel à St-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe (Québec), 15 septembre 2009 – La direction d’Olymel s.e.c. déplore l’arrêt de travail illégal déclenché ce matin à son établissement de désossage de fesses de porc de St-Hyacinthe, alors que la convention collective actuelle n’est pas encore échue et que des négociations sont en cours en présence d’un conciliateur du ministère du Travail. La direction d’Olymel demande aux responsables syndicaux de l’établissement et aux travailleurs de mettre fin sans délai à ce type d’action illégale qui non seulement peut entraîner des pertes importantes pour l’établissement en question, mettre en péril la sécurité alimentaire de ses produits, mais aussi avoir des conséquences négatives sur les activités d’autres centres d’opération de l’entreprise. Selon cette dernière, ce geste, bien qu’il fût de courte durée, est de nature à nuire à l’organisation du travail et au déroulement de négociations que les deux parties ont intérêt à mener à terme dans un climat serein.

L’établissement d’Olymel à St-Hyacinte emploie plus de 480 personnes. Il se spécialise dans le désossage de fesses de porc et la fabrication de jambons, des produits destinés tant au marché domestique qu’à celui des exportations.

À propos d’Olymel s.e.c.
Olymel s.e.c. est au Canada un chef de file dans le domaine de l’abattage, de la transformation et de la distribution des viandes de porc et de volaille, avec des installations au Québec, en Ontario et en Alberta. L’entreprise emploie au-delà de 10 000 personnes et exporte près de la moitié de ses ventes, principalement aux États-Unis, au Japon et en Australie, ainsi que dans une soixantaine d’autres pays. Son chiffre d’affaires est de l’ordre de 2,5 milliards de dollars cette année, avec une capacité d’abattage et de transformation de 160 000 porcs et 1,7 millions de volailles par semaine. L’entreprise commercialise ses produits principalement sous les marques Olymel, Lafleur et Flamingo.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Olymel
http://www.olymel.com

Commentaires