Commercialisation du maïs SmartStax aux États-Unis et au Canada

Indianapolis, Indiana et StLouis (Missouri), 22 juillet 2009 – Les agriculteurs américains et canadiens se rapprochent du jour où ils pourront appliquer à l’ensemble de leur exploitation les plus importants avantages de rendement en maïs que leur procurera la semence de maïs dotée d’une nouvelle combinaison de caractères offrant la protection la plus complète contre les insectes et les mauvaises herbes et permettant une réduction significative de la superficie consacrée aux refuges. Ces avantages seront possibles avec SmartStaxMC, le fruit d’un accord de licences réciproques et d’un partenariat de recherche et développement signé en 2007 par Monsanto Company (NYSE:MON) et Dow AgroSciences LLC, une filiale en propriété exclusive de The Dow Chemical Company (NYSE:DOW).

SmartStax, la plateforme technologique intégrée pour le maïs la plus évoluée de l’industrie agricole, a été homologuée par l’Agence des Etats-Unis pour la protection de l’environnement (EPA) et a obtenu l’autorisation réglementaire de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), et sa commercialisation demeure prévue pour 2010. SmartStax réunit les meilleures technologies du maïs de chacune des deux entreprises pour procurer aux agriculteurs un spectre de protection contre les insectes aériens et souterrains et les mauvaises herbes plus étendu que tout ce qui est présentement offert sur le marché.

L’utilisation de plusieurs modes d’action pour lutter contre les insectes est une technique de pointe reconnue pour réduire les superficies organisées en refuge et conserver l’efficacité à long terme des caractères technologiques du maïs. SmartStax offre une combinaison unique de caractères technologiques de protection contre les insectes qui réduit significativement les risques de résistance des insectes ravageurs aériens et souterrains. Par conséquent, les décisions de l’EPA et de l’ACIA concernant SmartStax permettront de faire passer de 20 pour cent à cinq pour cent la superficie organisée en refuge sur les fermes typiques de la Ceinture de maïs (Corn Belt) et du Canada et de 50 pour cent à 20 pour cent sur celles de la Ceinture de coton (Cotton Belt).

Dans l’annonce faite aujourd’hui, les entreprises précisent que la nouvelle technologie de maïs devrait être offerte en quantité suffisante pour ensemencer 1,2 à 1,6 million d’hectares, voire plus, dès sa première année de commercialisation. Un lancement d’une telle ampleur représenterait l’arrivée sur le marché la plus massive de l’histoire de l’agriculture pour un produit de maïs issu de la biotechnologie.

« Les agriculteurs sont les véritables gagnants avec SmartStax, » affirme Robb Fraley, chef du service des technologies et vice-président exécutif de Monsanto. « La réduction du refuge à cinq pour cent avec SmartStax est un avantage significatif qui donnera aux agriculteurs la possibilité de hausser leurs rendements de cinq à dix pour cent sur l’ensemble de leur exploitation. C’est un premier pas important dans la direction que nous avons prise d’aider les agriculteurs à doubler de manière durable le rendement de leurs cultures d’ici 2030, pour répondre à la demande en grains destinés à l’alimentation humaine et animale et à la production de carburants. La superficie réduite en refuge sera plus facile à gérer pour les producteurs et réduira davantage l’usage des insecticides, tout en diminuant les risques pour les producteurs et en prolongeant la durée de vie de la technologie. »

« La technologie SmartStax mise au point par Dow AgroSciences et Monsanto aidera les producteurs de maïs des Etats-Unis et du Canada à atteindre de nouveaux sommets de production, » estime Jerome Peribere, président et directeur général de Dow AgroSciences. « En réunissant les meilleurs caractères de semence de l’industrie, SmartStax protège contre le plus large spectre d’insectes ravageurs et présente le degré de fiabilité le plus élevé qui soit. Les multiples modes d’action de SmartStax réduisent les risques de résistance, ce qui permet une diminution considérable des exigences relatives aux refuges. Les producteurs de maïs qui sèment des hybrides avec SmartStax profiteront d’une meilleure productivité, compte tenu de l’amélioration de la protection contre les ravageurs et de la diminution de la superficie en refuge. »

« Un des avantages intéressants de la biotechnologie est qu’elle permet à mon fils et à moi-même de réduire de 80 pour cent notre utilisation d’insecticides à la ferme, » explique Leon Corzine, un producteur de maïs et de soya qui, avec son fils, représente la cinquième génération d’exploitants de la ferme familiale située à Assumption, en Illinois. « Le maïs SmartStax nous permettra de diminuer davantage notre recours aux insecticides, limitant leur emploi à cinq pour cent de notre superficie en maïs, tout en améliorant la lutte contre les insectes et en réduisant notre empreinte environnementale. En outre, la diminution de la superficie en refuge avec SmartStax signifie que je peux mieux protéger 15 pour cent de plus de mon maïs contre les pertes de rendement potentielles. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Dow AgroSciences Canada
http://www.dowagro.ca/

Monsanto Canada
http://www.monsanto.ca/

Commentaires