Des prix plus stables que prévu

L’Indice FAO des prix alimentaires  – qui mesure l’évolution des cours mondiaux d’un panier de denrées de base – est demeuré inchangé en août par rapport à juillet, a indiqué la FAO dans un communiqué diffusé jeudi. En conférence de presse, le directeur général José Graziano da Silva a tout de même demandé à la communauté internationale de demeurer vigilante en précisant que celle-ci «devrait intervenir pour apaiser les marchés». Rappelons que cet indice avait fait un bond de 6 % en juillet, ce qui laissait craindre une nouvelle flambée mondiale dans le prix des aliments de base.

De fait, les prix de la viande et des produits laitiers ont bel et bien augmenté, en août, mais celui du sucre ayant diminué, l’indice global est demeuré stable.

Parallèlement à la diffusion de cet indice, la FAO a émis son Bulletin sur l’offre et la demande de céréales lequel révélait que la production céréalière mondiale ne suffira probablement pas à couvrir l’utilisation prévue en 2012-2013. Ces prévisions laissent présager des prélèvements plus importants que prévu dans les stocks céréaliers mondiaux.

L’utilisation mondiale de céréales en 2012-2013 est estimée à 2317 millions de tonnes. Les prévisions de récolte font état de 2295 millions de tonnes.

Reste à voir si la demande demeurera au beau fixe. Une utilisation moindre de maïs pour la fabrication d’éthanol pourrait notamment réduire la pression sur les stocks.

 

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires