France : baisse consommation de viande bovine en 2000/2001 plus forte qu’en 1996

Paris (France), 26 novembre 2001 – La baisse de la consommation de viande bovine, entamée en octobre 2000 au moment du déclenchement de la deuxième crise de la vache folle, a été plus forte que celle enregistrée en 1996, lors de l’annonce de la transmission possible de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) à l’homme.

Selon un bilan sur la filière bovine publié lundi par le service des statistiques du ministère de l’Agriculture, la baisse des achats des ménages a atteint 24% au quatrième trimestre 2000 (lorsqu’un lot de viande suspecte a été découvert dans la grande distribution) par rapport à la même période de

Les achats ont repris en janvier 2001, mais sont demeurés inférieurs de 16% à l’année précédente sur les huit premiers mois de 2001, note l’étude.

La première crise de l’ESB en 1996 avait été moins profonde et moins durable. Elle avait débuté en mars et, en fin d’année, la consommation n’était plus en retrait que de 7% par rapport à son niveau de 1995.

Autre constat, en 2000/2001, la baisse des ventes a été de pair avec une hausse des prix de détail.

En outre, un an après le début de la crise, les prix payés aux éleveurs demeurent en retrait de leur niveau initial.

Source : AFP

Commentaires