France : forte hausse du prix des céréales et des fruits en juillet

Paris (France), 26 août 2003 – Les prix agricoles à la production ont augmenté de 1,6% en juillet, tout particulièrement ceux des céréales (+10,2%) et des fruits (+20%), selon un communiqué publié par l’INSEE. Ce dernier note toutefois que ces hausses importantes sont dues en partie seulement à la sécheresse et aux fortes températures du mois de juillet. Sur un an, la hausse est de 2,6%.

Les prix de gros alimentaire relevés à Rungis sont également en hausse en juillet (+0,3% sur un mois, +9,5% sur un an).

Les prix des produits végétaux hors fruits et légumes sont en hausse à la production (+2,6% sur un mois, +1,7% sur un an). Les cours des céréales augmentent particulièrement sensiblement: +10,2% sur un mois, +7,2% sur un an (+13,7% sur un mois pour le blé, +12,2% sur un an).

Selon la division de l’agriculture à l’Institu national de la statistique et des études économiques (INSEE), cette hausse du coût des céréales est dû à une « succession d’événements climatiques défavorables », à une baisse des rendements par rapport à l’an dernier et à une réduction des surfaces cultivées.

Les prix des fruits grimpent de 20% sur un mois et de 54,9% sur un an. Tel n’est pas le cas en revanche des légumes (+1,3% sur un mois, 1,2% sur un an). Principales responsables selon la division de l’agriculture: les gelées d’avril et la hausse de la demande cet été.

Les prix des produits animaux reculent (-1,3% sur un mois; -1,2% sur un an). Ceux des gros bovins baissent légèrement (-0,4%) mais restent en hausse sur un an (+3,4%). Les cours des porcins se redressent sensiblement (+9,3%) mais restent en baisse sur un an. Les prix des oeufs reculent sensiblement (-7,9%) mais restent en hausse sur un an (+10,5%).

Les prix de gros alimentaires relevés à Rungis augmentent également en juillet (+0,3% sur un mois; +9,5% sur un an).

Si les prix des légumes baissent sur un mois (-2,7%), ils augmentent sur un an (+0,6%). Ceux des fruits progressent sensiblement (+5,6% sur un mois; +35,3% sur un an). Les cours de la viande reculent (-2,6%) mais restent en hausse sur un an (+4,1%). Ceux du boeuf (-2%), du veau (-10,8%) et du mouton (-10%) se replient mais demeurent en progression sur un an (respectivement +4,1%, +9,6%, +8,4%). Les cours du porc augmentent fortement (+4,9%) mais restent en repli sur un an. Les prix de la marée progressent (+2% sur un mois; +8,9% sur un an).

Source : AP

Commentaires