La FCA appuie la vision federale-provinciale pour l’agriculture

Whitehorse (Yukon), 29 juin 2001 – La Fédération canadienne de l’agriculture a été encouragée par le résultat de la réunion des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture, qui a aboutit à un accord sur les principes d’un plan d’action a long terme pour relever les défis auxquels fait face le secteur de I’agriculture.

« Bien que nous nous rendions compte qu’il y a toujours beaucoup de travail à faire sur les détails, il est encourageant de voir que les décisions prises à Whitehorse aujourd’hui se fondent sur les idées et les questions soulevées a la table ronde tripartite menée par la FCA la semaine dernière a Winnipeg, » a affirmé le président de la FCA, Bob Friesen.

La FCA a félicité les ministres pour un certain nombre de points clefs dans l’accord, en particulier la salubrité des aliments à la ferme, point par lequel on a formellement annoncé que l’Agence canadienne d’inspection des aliments (l’ACIA) donnerait une reconnaissance officielle au programme.

« La reconnaissance de l’ACIA garantira clairement aux producteurs et à nos clients que les programmes sont techniquement valides et administrés efficacement, » a renchéri le premier vice-président de la FCA et président de l’UPA, Laurent Pellerin. « La reconnaissance de l’ACIA renforce l’approche intégrée en matière de salubrité des aliments – le programme “des champs à la fourchette” – et se fonde sur l’association efficace, menée par les producteurs, entre le secteur et les gouvernements, ainsi que sur l’engagement que les agriculteurs et les gouvernements ont pris d’assurer la salubrité des aliments. »

La FCA croit que, pour qu’existe un secteur agricole viable, stable et durable, les politiques doivent être harmonisées entre elles à l’intérieur du pays et aussi avec les politiques internationales.

« La viabilité économique est la base sur laquelle ces principes sont établis et nous avons le plaisir de constater que cet accord envisage des moyens complémentaires d’atténuer les risques potentiels vis-à-vis du revenu des agriculteurs, tout en soulignant que les programmes de protection du revenu restent essentiels, » a déclaré le deuxième vice-président de la FCA, Marvin Shauf. « Cet accord est crucial pour que le secteur fasse la transition vers une agriculture économiquement, socialement et environnementalement durable. »

M. Friesen et M. Shauf ont rencontré les ministres et leurs sous-ministres à Whitehorse pour discuter de la vision à long terme pour l’agriculture. « II y a eu un engagement clair de la part des ministres autour de la table, et il s’est répercute dans le présent accord, pour que les gouvernements travaillent en coopération avec le secteur à l’élaboration d’une politique à long terme à l’égard de l’agriculture, » a conclu M. Friesen. « La FCA tient à faciliter le processus en cours avec le gouvernement et le secteur, pour que ce dernier aille au-delà de ce premier pas important. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)

http://www.cfia-acia.agr.ca/

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires