La Russie lève l’interdiction d’importer des produits de viande du Canada

Ottawa (Ontario), 3 juillet 2009 – Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Stockwell Day, et le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, l’honorable Gerry Ritz, ont annoncé que la Russie avait accepté de lever les restrictions relatives aux importations de produits de viande en provenance du Québec et de l’Ontario.

« J’ai reçu une lettre de l’ambassade de Russie m’informant que pour l’essentiel, les interdictions relatives au porc et aux produits du porc en provenance du Québec et à d’autres produits de viande de l’Ontario avaient été levées par le Service fédéral de la surveillance vétérinaire et phytosanitaire. La lettre mentionnait que cette décision était attribuable aux relations étroites entre le Canada et la Russie, a déclaré le ministre Day. J’apprécie grandement la réponse diligente des ministres russes à ma demande de lever les interdictions. »

Le gouvernement du Canada est ravi, qu’en date du 30 juin, la Russie ait levé les restrictions liées à la grippe H1N1 relatives au porc et aux produits du porc du Québec qui ont été produits avant le 2 juin et après le 30 juin. De même, la Russie a levé les restrictions relatives à certains produits en provenance de l’Ontario y compris le boeuf et la volaille.

« Notre gouvernement travaille avec ses partenaires commerciaux principaux, dont la Russie, afin de créer des possibilités qui auront une incidence positive sur les bénéfices nets des producteurs canadiens, a indiqué le ministre Ritz. La décision de la Russie représente une percée importante pour les exportateurs de porc du Canada. Notre gouvernement poursuivra ses efforts afin que les producteurs de porcs du Canada bénéficient d’un accès complet au marché mondial et qu’ils y soient traités équitablement. »

Plusieurs pays ont levé les interdictions relatives aux importations de produits canadiens par suite des arguments avancés par les ministres et les fonctionnaires canadiens. Cependant, certains pays imposent encore des restrictions sur le porc canadien sans preuves scientifiques à l’appui.

En 2008, la valeur totale des exportations de porc canadien s’est élevée à 2,7 milliards de dollars, dont près de 527 millions de dollars pour les exportations de porcins sur pied. Les exportations du Canada vers la Russie ont augmenté de 30 p. 100 en 2008 et ce pays représente le 18e marché en importance pour les exportations de marchandises canadiennes.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires