La SEE prévoit une croissance des exportations dans l’agroalimentaire

Ottawa (Ontario), 14 novembre 2000 – Dans un rapport qu’elle vient de publier, la Société pour l’expansion des exportations (SEE) prévoit une croissance des exportations de produits agroalimentaires de 11 p. 100 en 2001, après celle de 9 p. 100 en 2000.

« Une grande partie de l’augmentation prévue découlera de la hausse anticipée des volumes, les cours, particulièrement ceux des marchandises en vrac, devant demeurer à la baisse durant la période visée par les prévisions », explique Stephen Poloz, économiste en chef de la SEE, qui ajoute : « Cette tendance positive suit deux ans de moindre performance due à une offre excédentaire et à la baisse des cours de la plupart des céréales et des oléagineux qui a suivi. »

L’amélioration des perspectives des exportations canadiennes de produits alimentaires jusqu’en 2001 sera alimentée par la vigueur de la demande aux États-Unis, et sera soutenue par la reprise anticipée vers les autres marchés clés du Japon et d’Amérique du Sud et par la croissance soutenue au Moyen-Orient jusqu’en 2001. Les exportations de produits agroalimentaires vers l’Asie devraient baisser cette année mais reprendre en 2001.

« Si l’on examine la situation par produit, l’amélioration des perspectives sera attribuable à la forte croissance, à deux chiffres, des exportations de blé, de viandes, et d’autres céréales ou préparations de céréales, précise M. Poloz. Cette croissance viendra principalement des exportations vers les pays en développement, en particulier l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique. Ces tendances positives seront également appuyées par la bonne croissance des exportations de produits de la pêche et d’autres produits alimentaires. »

Le recul prévu des exportations de blé et d’oléagineux vers les États-Unis et le Japon cette année sera largement compensé par la forte croissance à deux chiffres des exportations de viande, de poisson, d’oléagineux et de préparations de céréales destinées à ces marchés. Suivra une reprise de la croissance des exportations de blé et d’oléagineux, qui se traduira par une croissance mieux équilibrée des exportations des produits agroalimentaires vers les États-Unis et le Japon en 2001. Par contre, en Amérique du Sud, la croissance sera alimentée par la reprise des exportations de blé et d’oléagineux, tandis que celles d’autres produits agroalimentaires devraient diminuer d’ici 2001. Les exportations d’oléagineux devraient demeurer faibles cette année mais reprendre en 2001 à la faveur de l’augmentation de la demande et des cours.

Les prévisions semestrielles des exportations de la SEE se trouvent sur le site Web de la Société.

La SEE offre aux exportateurs et aux investisseurs canadiens des services de financement du commerce extérieur et de gestion des risques sur quelque 200 marchés. Créée en 1944, la SEE est une société d’État qui fonctionne comme une institution financière commerciale.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Société pour l’expansion des exportations (SEE)

http://www.edc-see.ca

Commentaires