Le compostage des carcasses de volailles à la ferme est maintenant possible

Québec (Québec), 9 mars 2005 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Yvon Vallières, annonce que le compostage des carcasses de volailles à la ferme est maintenant possible en vertu d’un règlement adopté récemment.

Le compostage des volailles constitue une solution de rechange à la récupération, à l’enfouissement à la ferme ou à l’incinération des carcasses. De plus, la valorisation de celles-ci par compostage, si elle est effectuée correctement, n’engendre pas d’odeurs et est sécuritaire du point de vue environnemental. Les bactéries nuisibles sont en effet détruites par les hautes températures que le procédé de dégradation engendre.

« L’élimination sécuritaire des volailles est une préoccupation des producteurs avicoles. Ceux-ci ont été nombreux à manifester leur intérêt pour leur compostage. Je suis donc heureux de leur annoncer que c’est maintenant possible », a indiqué le ministre.

Les producteurs avicoles intéressés devront s’adresser au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) afin d’obtenir le nouveau permis de compostage à la ferme. Une fois celui-ci obtenu, ils seront autorisés à pratiquer le compostage de volailles à condition de respecter la procédure établie dans le Règlement sur les aliments.

Il est possible d’obtenir plus ample information sur le compostage et les conditions liées à l’obtention du permis en composant le 1 800 463-5023. De plus, le Ministère a produit à l’intention des producteurs avicoles un document d’information intitulé Guide de compostage de volailles à la ferme. On peut se le procurer dans les différents points de service du Ministère.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires