Le ministre Strahl est satisfait de la proposition de l’USDA d’élargir la liste des animaux admis à l’importation

Ottawa (Ontario), 5 janvier 2007 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait la présente déclaration sur la seconde règle sur l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) qu’a publié le Département de l’agriculture des États Unis (USDA) en vue de recueillir les commentaires du public.

« Le nouveau gouvernement du Canada se réjouit du fait que nous nous rapprochons de la reprise du commerce transfrontalier sécuritaire d’animaux canadiens âgés, de produits qui en sont dérivés et de stocks de géniteurs, grâce à la seconde règle sur l’ESB qu’a publié l’USDA en vue de recueillir les commentaires du public.

« Cette seconde règle sur l’ESB est importante pour l’industrie des deux côtés de la frontière. Nous félicitons le gouvernement des État-Unis pour le leadership dont il a fait preuve en prenant une autre importante mesure pour normaliser les échanges entre les deux pays. Sur la scène internationale, la règle en question confirme le fait que le commerce sécuritaire peut se poursuivre lorsque les pays mettent en place des garanties appropriées sur l’ESB, comme c’est le cas au Canada et aux États-Unis.

« La pleine reprise du commerce, fondée sur des normes scientifiques reconnues mondialement qui protègent la santé des animaux et des humains ainsi que la salubrité des aliments, demeure une priorité et un objectif commun des deux gouvernements. Nous collaborerons de nouveau étroitement avec l’industrie, les provinces et d’autres ministères fédéraux pour formuler les commentaires du gouvernement du Canada au sujet de la seconde règle sur l’ESB que propose l’USDA. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

United States Department of Agriculture (USDA)
http://www.usda.gov/

Commentaires