Les produits laitiers canadiens sont toujours une bonne affaire

Ottawa (Ontario), 8 juillet 2002 – Selon une enquête des Producteurs laitiers du Canada (PLC) réalisée en juin 2002, les consommateurs canadiens continuent d’avoir accès à des produits laitiers de qualité à prix très raisonnables. La dernière enquête transfrontalière sur les prix révèle qu’un même panier nutritif de produits laitiers coûte aux consommateurs 21,3 % moins cher au Canada qu’aux Etats-Unis.

« Depuis 1996, le résultat de ces enquêtes est qu’un panier de produits

laitiers coûte toujours moins cher au Canada qu’aux Etats-Unis », déclare Leo
Bertoia, président des Producteurs laitiers du Canada. « La gestion de l’offre
continue d’offre aux consommateurs canadiens ont accès à du lait et des
produits laitiers de qualité à prix raisonnables. »

L’indice des prix à la consommation (IPC) révèle que, depuis 1992, les
prix des produits laitiers n’ont pas augmenté autant que le prix moyen des
aliments en général (15 % c. 17 %).

« Lorsqu’on examine les données et qu’on voit que certains produits ont
augmenté de 29% durant cette même période, on peut penser que la stabilité du
système laitier canadien a contribué pour beaucoup à des prix de détail
relativement bas et stables, constate M. Bertoia. Lorsque les prix à la ferme
demeurent stables plutôt que de fluctuer, les bénéfices de cette stabilité

sont transmis aux transformateurs, aux distributeurs et aux consommateurs.
L’enquête confirme que la stabilité des prix est efficace pour maintenir une
industrie viable sans qu’il en coûte plus cher aux consommateurs. »

Les PLC observent quatre paniers différents de produits laitiers dans
leurs enquêtes. Le panier nutritif de produits laitiers est celui conçu par
Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) en 1991. Ce panier renferme divers
produits laitiers de consommation courante, comme le fromage, le lait, le
beurre, le yogourt et la crème glacée. Les PLC ont ajouté trois autres paniers
de produits laitiers pour refléter différents régimes d’achat : les achats de
produits typiques du personnel des PLC, les dépenses familiales typiques
(panier utilisé par Statistique Canada dans le calcul de l’IPC), et une
moyenne simple de tous les produits. Ces autres paniers ont donné des
résultats similaires.

« Avec la gestion de l’offre, les producteurs laitiers ont l’occasion de
recevoir des prix adéquats et relativement stables pour le lait qu’ils
produisent, les transformateurs sont assurés d’un approvisionnement stable de
lait pour fabriquer des produits laitiers de grande qualité, et les
consommateurs ont accès à une variété de produits laitiers salubres et
nutritifs à prix raisonnable », conclut M. Bertoia.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Producteurs laitiers du Canada (PLC)

http://www.bureaulaitier.org/

Commentaires