Olymel : une bonne nouvelle, mais la crise persiste pour les producteurs de porcs

Québec (Québec), 14 février 2007 – « Dans le contexte de crise toujours difficile qui persiste pour les producteurs et productrices de porcs, voilà une bonne nouvelle », ont fait savoir le président de la Fédération des producteurs de porcs du Québec, Jean-Guy Vincent, et le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Laurent Pellerin, au lendemain du vote des employés de l’abattoir d’Olymel à Vallée-Jonction.

« Malgré cette décision, qui est tout au mérite du conciliateur, des parties et de la communauté, ont souligné aujourd’hui MM. Vincent et Pellerin, la problématique de la capacité d’abattages de porcs au Québec demeure, étant donné la fermeture des installations d’Olymel à Saint Valérien, prévue en mars prochain, et compte tenu du conflit de travail qui s’enlise à l’abattoir d’Atrahan, à Yamachiche, en Mauricie.

Les deux présidents en ont donc appelé au leadership du gouvernement et du comité interministériel élargi dont il a annoncé la mise en place, début février, pour remédier à cette situation. « L’objectif, à court terme, ont-ils insisté, est de rétablir la capacité d’abattage, de concert avec tous les intervenants de la filière, la Fédération devant jouer un rôle de premier plan à ce chapitre. Et, à moyen terme, il s’agira de mettre en oeuvre une stratégie pour en finir avec cette crise. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Olymel
http://www.olymel.com

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires