Ontario : les programmes de salubrité des aliments sont sur la bonne voie

Guelph (Ontario), 29 novembre 2001 – Un rapport publié par le vérificateur provincial confirme que les programmes de salubrité des aliments mis sur pied par le gouvernement de l’Ontario sont bel et bien sur la bonne voie. C’est ce qu’annonçait le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, Brian Coburn.

« Nous apprécions cette étude exhaustive des activités et des efficiences du système d’inspection alimentaire. Toutes les recommandations faites dans ce rapport ont été bien accueillies et mises à exécution, a déclaré M. Coburn. Le consommateur peut être assuré que nous avons vu à tout ce qui aurait pu poser un risque, si minime soit-il, en matière de salubrité alimentaire. »

« En réalité, au moment où la vérification a été faite, nous avions déjà bien entamé notre examen du système de salubrité des aliments en vue de l’adoption d’une nouvelle loi qui améliorera un des meilleurs systèmes de salubrité des aliments au monde. »

La vérification de la Division de l’industrie alimentaire du ministère, qui a été achevée au début de 2001, a donné lieu à 32 recommandations destinées à améliorer les programmes d’inspection des aliments et autres programmes liés à l’industrie alimentaire. Il a été conclu dans le rapport que le ministère devait essentiellement intensifier ses efforts pour assurer la conformité aux lois, aux politiques et aux procédures en comblant les lacunes de ses procédés de certification et d’inspection.

« Je suis heureux que le vérificateur provincial reconnaisse tout ce que nous avons fait jusqu’à maintenant avec nos partenaires de l’industrie pour atténuer les risques liés à la salubrité des aliments et protéger le consommateur, d’ajouter M. Coburn. Et si le projet de loi 87, la Loi de 2001 sur la qualité et la salubrité des aliments, est adopté, nous serons mieux en mesure que jamais de fournir un système scientifique de salubrité des aliments, de la terre à la table. »

M. Coburn déposait, en juin 2001, le projet de loi 87, dans le cadre d’un examen global du système de salubrité des aliments de l’Ontario. Ce projet de loi est passé en seconde lecture le 17 octobre 2001 et a fait l’objet d’audiences publiques et d’un examen détaillé de la part du Comité permanent de la justice et des affaires sociales. Il devrait passer en troisième lecture début décembre.

Le rapport du vérificateur provincial a également souligné l’efficacité et l’efficience avec lesquelles le ministère gère ses ressources, notamment la mise en oeuvre de nouvelles stratégies pour faire une utilisation judicieuse du temps de son personnel et de son assiette budgétaire.

M. Coburn a ajouté que le gouvernement de l’Ontario renforçait constamment le système de salubrité des aliments de la province en mettant à jour ses normes et ses programmes d’inspection, et en mettant à contribution les nouvelles sciences et technologies pour réduire au minimum les risques pour la santé et l’économie.

« Nous sommes déterminés à améliorer continuellement notre système de salubrité des aliments, car notre grande priorité est de veiller à ce que les aliments produits et transformés en Ontario soient les plus sûrs et de la meilleure qualité possible », d’affirmer M.Coburn.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario

http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires