DERNIÈRE INFOLETTRE

Révision à la baisse des prix des grains

La force du dollar américain face aux autres devises depuis le début de l’année oblige plusieurs instances à revoir leurs prévisions pour 2015. C’est le cas de Commerzbank qui a revu à la baisse le cours de plusieurs denrées échangées aux États-Unis, dont les céréales.

Le blé connaît la plus forte correction. Au lieu des 6 $US anticipé dès cet été, les experts envisagent plutôt 5,50 $US à la fin de l’année. Le dollar a gagné 15% en valeur au cours des six derniers mois et 4% depuis le début de l’année. Cette remontée nuit fortement à la compétitivité de plusieurs produits américains, dont le blé fait partie. L’abondance de la céréale ailleurs dans le monde a réduit aussi à l’attrait du blé américain.

Le maïs a subi le même sort avec des prévisions retranchées de 0,20$US le boisseau. Le dollar fort est de nouveau pointé du doigt. Commerzbank ajoute que le transfert de production vers les céréales au détriment du maïs pourrait ne pas être aussi important qu’anticipé. Les contrats à terme pour le maïs se sont en effet appréciés fortement dans les derniers mois et plusieurs producteurs pourraient remettre en question leurs projets d’ensemencer du soya au lieu du maïs.

La valeur des contrats à terme pour le soya ont également été remis en question avec une réduction de 0,25$US à 9,25 $US pour les deux prochains trimestre. La production record en Amérique du Sud est cette fois responsable de la correction.

Source: Agrimoney

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires