SIAL : le Québec est fier d’accueillir les entreprises du secteur de l’alimentation

Montréal, le 2 mars 2001 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), monsieur Rémy Trudel, est fier d’accueillir les entreprises du secteur de l’alimentation au Salon International de l’Alimentation, des Boissons, Vins et Spiritueux (SIAL), qui ouvrira le 4 mars prochain. Le SIAL Montréal est une grande première en Amérique du Nord. Il attirera quelque 700 exposants, et plus de 12 000 professionnels de l’alimentation, provenant de quarante pays. Le SIAL Montréal se déroulera du 4 au 6 mars prochain au Palais des congrès.

À l’occasion de ce rendez-vous des professionnels de l’alimentation, qui constitue une véritable plaque tournante pour les échanges commerciaux, le ministre a mentionné qu’il entendait assurer le leadership de cet événement au nom du gouvernement du Québec. « Les représentants de quelque 300 entreprises québécoises profiteront de ce moment fort et unique en sol québécois pour présenter leurs produits vedettes à des acheteurs venus des quatre coins du monde, pour développer des partenariats ou pour accroître leur présence sur les marchés », a déclaré le ministre.

De plus, M. Trudel a précisé qu’il entendait démontrer aux investisseurs étrangers que le Québec constitue, en raison de ses avantages économiques et financiers, un excellent choix pour l’établissement d’un siège social ou d’une entreprise.

Par ailleurs, le MAPAQ est heureux d’offrir son appui aux petites et moyennes entreprises regroupées sous la bannière « Aliments-Québec », dans le cadre de cet événement international.

La Filière agroalimentaire du Québec sera également présente au SIAL. Partenaire incontournable dans le développement de l’industrie alimentaire, sa mission consiste, notamment, à favoriser la concertation entre les différents maillons du secteur agroalimentaire et l’accroissement des efforts dans le développement des marchés.

Avec un PIB de 9 % et des investissements récurrents de près de 1,4 milliard de dollars par année, l’industrie de la transformation des aliments et des boissons contribue de façon importante à l’essor de l’économie du Québec. Cette industrie est le premier employeur manufacturier au Québec avec près de 1 000 établissements. Le Québec se situe également au 10e rang des 60 États américains et provinces canadiennes en termes d’emplois dans ce secteur d’activité.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires