Quel travail de sol pratiquer pour le maïs en continu?

Malgré les bienfaits reconnus de la rotation, on retrouve quand même des producteurs qui cultivent le maïs en continu. Dans ces situations, est-ce qu’un travail de sol conventionnel sur toute la surface est nécessaire pour une bonne performance?

maisDave Franzen, spécialiste des sciences du sol à l’Université de l’État du Dakota du Nord, affirme qu’un travail en bandes (strip till) procure le même rendement qu’un travail de sol sur toute la surface, peu importe le type de sol. Il offre les avantages du semis direct en ce qui a trait à la conservation des sols, mais aussi au réchauffement et à l’assèchement associés au travail du sol conventionnel. Environ 1/3 de la surface est travaillée dans une régie de strip till laissant 2/3 intacts.

« Le système de guidage par RTK est une condition essentielle au succès de cette technique », ajoute le spécialiste. Il est important que la semence soit placée au centre de la bande travaillée habituellement sur une largeur de 15 cm à 20 cm (6 po à 8 po).

Tony Vyn de l’Université Purdue, en Indiana, met toutefois en garde les producteurs de compter sur le strip till ou autres techniques de travail de sol pour réduire les effets négatifs de l’absence de rotation. « Nos observations des quarante dernières années ont toujours démontré un avantage de rendement avec une rotation maïs-soya par rapport au maïs en continu », ajoute-t-il.

Résultats obtenus au cours des dernières années dans trois différentes régionstableauSource : Corn and Soybean Digest

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires