Lin extrudé et rations fourragères

Un projet de l’étudiante à la maîtrise Carolane Neveu et des chercheurs Shyam Bushansingh Baurhoo et Arif F. Mustafa réalisé à l’Université McGill a a permis d’établir que le lin extrudé et les rations fourragères sont bénéfiques dans la ration des vaches laitières.

Les chercheurs ont démontré qu’en incorporant 9 % de lin extrudé dans la ration, la composition du lait en acides gras oméga-3 augmentait de 100 %, alors que le taux d’ALC (acides linoléiques conjugués) était de 54 % plus élevé. Toutefois, la proportion de ces gras bénéfiques pour la santé humaine n’a pas pu dépasser la proportion de 1 %, puisque la vache tend à les transformer dans son rumen.

Les chercheurs ont aussi évalué les effets d’une alimentation riche en fourrages. Les rations contenant 60 % de fourrages ont donné la même production laitière que les rations contenant 60 % de concentrés, soit 40,2 kg de lait par jour. Les vaches ont toutefois produit plus de matière grasse, soit 3,76 % comparativement à 2,97 % pour la ration riche en concentrés. Cette différence est due à la plus grande quantité de fibres consommées, soit 8,4 kg par jour contre 7,8.

Le lin extrudé à l’essai était l’Oméga Plus de Belisle Solution Nutrition. Les résultats de la recherche ont été publiés dans le Journal of Dairy Science.

Source : Nathalie Gentesse, Belisle Nutrition

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires