Revue de presse COVID-19

Revue de presse COVID-19

COVID-19 : revue de presse pour le milieu agricole

Québec annonce l’ouverture de la vaccination contre la COVID-19 aux adolescents de 12 à 17 ans. Ceci en plus de prévoir annoncer un plan de déconfinement dans les prochaines semaines. Voici les thèmes en lien avec la COVID-19 qui ont retenu notre attention cette semaine.



Les travailleurs étrangers et d’abattoirs admissibles au vaccin

Les travailleurs étrangers et d’abattoirs admissibles au vaccin

Québec a annoncé que les travailleurs essentiels, dont font partie les employés d'abattoirs et les travailleurs étrangers temporaires, pourront à partir du vendredi 9 avril prendre un rendez-vous pour la vaccination. Ils pourront se faire vacciner à partir du lundi suivant, soit le 12 avril. Certaines restrictions s'appliquent toutefois. Les travailleurs doivent résider à Montréal. […] Lire la suite

Des cheptels stables malgré la pandémie

Des cheptels stables malgré la pandémie

Statistique Canada a dévoilé l'état des cheptels au pays après une année marquée par la pandémie et les bouleversements qui ont suivi, de la ferme aux sites de transformation. Si les chiffres demeurent relativement stables d'une année à l'autre, de fortes variations ont été notées selon les périodes de 2020. Comme le dit l’organisme fédéral, […] Lire la suite


Pour s'adapter à la nouvelle réalité de la COVID-19, Olymel a installé des diviseurs dans des endroits où il n'était pas possible de respecter la distanciation de deux mètres entre les travailleurs.

Le nombre de porcs en attente diminue sous les 100 000

Les abattoirs d’Olymel du Québec fonctionnent à pleine capacité

Après une donnée préoccupante à près de 145 000 à la fin janvier, le nombre de porcs en attente diminue chaque semaine depuis. Il diminuera sous la barre des 100 000 porcs cette semaine. Ça ne va pas aussi bien dans l'Ouest canadien.

Les temps sont durs pour la production porcine

Les temps sont durs pour la production porcine

Malgré tout, le président des Éleveurs de porcs reste optimiste

Plusieurs défis jettent de l’ombre sur la production porcine en ce moment. Le nombre de porcs en attente atteint des sommets malgré des mesures pour les écouler. Les prix du maïs et du soya sont aussi à des niveaux très élevés, ce qui a un impact important sur le coût de production. De surcroît, le dossier du manque de main d’œuvre dans le secteur de la transformation nuit à la filière. Malgré tout, le président des Éleveurs de porcs du Québec, David Duval ne se décourage pas.


Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les usines d'Olymel ne sont plus vraiment les mêmes. Les mesures de protection des travailleurs ont été multipliées.

Un accès priorisé au vaccin pour les travailleurs agroalimentaires

Aux États-Unis, des politiciens ainsi que plusieurs groupes représentant des secteurs de production agricole ont enjoint le département américain à l’Agriculture (USDA) à augmenter le soutien offerts aux entreprises et aux travailleurs œuvrant dans ces domaines. Le gouvernement américain a déjà versé 1,5 G$ de dollars pour soutenir les Américains et l’économie. Les sommes ont […] Lire la suite




Le Porc Show sous le signe de la COVID-19

Le Porc Show sous le signe de la COVID-19

730 personnes se sont connectées à la première matinée de conférences

La pandémie de COVID-19 et la peste porcine africaine ont influencé l’année 2020 en matière de production porcine. C’est dans ce contexte que la 7e édition du Porc Show a débuté sa première matinée de conférences le 25 novembre 2020.