Autorité alimentaire européenne : feu vert du Parlement européen

17 décembre 2001 – Le Parlement européen a donné son feu vert définitif à la future Autorité européenne pour la sécurité alimentaire, qui, dès 2002, sera chargée de donner des avis scientifiques indépendants sur les produits consommés par les Européens.

L’agence européenne doit permettre de « regagner la confiance des consommateurs », ébranlée par des crises récentes comme celle de la vache folle, selon le président de la Commission européenne, Romano Prodi. Ses avis permettront aux consommateurs de faire une « évaluation des risques » présentés par tel ou tel produit, a expliqué vendredi le commissaire européen David Byrne à la santé. Ils seront rendus publics, notamment via Internet, a-t-il ajouté. L’agence sera dotée d’un budget propre, qui lui permettra de rester indépendante du pouvoir politique comme de l’industrie agro-alimentaire. Elle ne pourra en revanche donner que des avis, la décision de restant l’apanage du pouvoir politique.

L’UE « est sur la bonne voie pour assurer la sécurité alimentaire de la ferme à l’assiette », a estimé Romano Prodi. Le président de la Commission européenne a décliné tout commentaire sur le siège de la future agence, pour lequel Parme, Helsinki et Lille notamment sont en lice. Le siège de l’agence, qui emploira à terme près de 300 personnes, (essentiellement des scientifiques) est très convoité et est l’un des enjeux du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement, vendredi et samedi à Laeken près de Bruxelles.

Commentaires