Concevoir une aire de rinçage

Le rinçage de l’intérieur du réservoir du pulvérisateur est une tâche à prévoir après chaque pulvérisation.

En rinçant son réservoir, on prolonge la vie de l’équipement et on diminue les risques de phytotoxicité ou d’incompatibilité entre les produits lors de la pulvérisation suivante. Certains pesticides incompatibles peuvent réagir chimiquement et nuire au fonctionnement des conduits et des buses.

À la suite d’un premier rinçage au champ, un deuxième rinçage peut être fait à la ferme, sur une aire aménagée spécifiquement pour cet usage.

L’air de rinçage comprend une dalle bétonnée qui collecte les eaux usées, pour les diriger dans un biofiltre, puis vers un réservoir de collecte. La présence d’un toit est optionnelle. L’aménagement doit permettre de bien séparer les eaux de pluie des eaux de rinçage contenant des pesticides.

Le MAPAQ vient tout juste de publier un feuillet réunissant une foule de détails techniques, pour l’aménagement à la ferme d’une « aire de rinçage d’équipement de pulvérisation et système de traitement des effluents phytosanitaires. »

Cliquer ici pour voir le feuillet (PDF)

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires