Dossier des pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édward : un réglement prochain

Québec (Québec), 8 mars 2001 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a déclaré aujourd’hui que le gouvernement du Canada est déterminé à conclure, la semaine prochaine, les négociations avec l’Île-du-Prince-Édouard quant à la situation de la galle verruqueuse.

« J’ai rencontré le ministre Mitch Murphy mardi soir et je lui ai mentionné que je devrais être en position, au cours des prochains jours, de donner un aperçu des mesures que prendra le gouvernement fédéral par rapport à la situation difficile à laquelle font face les producteurs de pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard.

« Nous reconnaissons que c’est une situation particulière en ce qui a trait à la quantité de produits touchés. Je suis notamment préoccupé par les effets environnementaux qui pourraient surgir avec l’élimination des pommes de terre. »

Le ministre Vanclief a ajouté qu’il serait à Washington demain où il rencontrera la secrétaire américaine à l’Agriculture, Mme Ann Veneman. Ils discuteront de la façon de rouvrir, le plus tôt possible, le marché américain aux pommes de terre de l’Î.-P.-É. en se basant sur des principes scientifiques.

« Les échanges productifs qui ont eu lieu entre le ministre Vanclief et le ministre Murphy m’encouragent, a déclaré le solliciteur général Lawrence MacAulay, et j’ai hâte de prendre part aux discussions, la semaine prochaine, sur les mesures qui seront prises dans cet important dossier. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires