Intoxications à la bactérie E. coli : les consommateurs doivent faire preuve de prudence

Québec (Québec), 20 juin 2002 – La récente flambée de cas d’intoxication à la bactérie « E. coli » à travers le Québec a mis en lumière certaines carences des consommateurs québécois dans la manipulation des viandes hachées, piquées et attendries.

Des chiffres préoccupants

Depuis le 1er avril 2002, 55 cas de victimes d’intoxication alimentaire
reliés à la bactérie « E. coli » ont été signalés au ministère de l’Agriculture,

des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). Quatre cas de personnes malades
ont été signalés en avril, 38 en mai et 13 en juin. Plusieurs de ces cas sont
d’ailleurs en lien avec l’éclosion qui a sévi en mai en Saskatchewan, en
Alberta, au Manitoba et en Colombie-Britannique.

De tous ces cas d’intoxication, 98 % ont été reliés à la consommation de
viande hachée, piquée ou attendrie préparée à domicile. Ce sont de mauvaises
pratiques des consommateurs, telles que la consommation de viande crue ou la
cuisson insuffisante, qui ont mené aux intoxications.

Les régions les plus touchées par cette récente flambée sont la région de
Québec, incluant Charlevoix (21 cas), la Montérégie (14 cas) et Montréal
(9 cas). Les régions de l’Outaouais, de la Chaudière-Appalaches et de la

Mauricie ont connu chacune deux cas d’intoxication, alors qu’un cas a été
relevé en Estrie, ainsi qu’en Abitibi, dans Lanaudière et dans les
Laurentides.

Pour sa part, le MAPAQ a dû procéder à six rappels de viande hachée, de
viande attendrie et de saucisse, en collaboration avec les entreprises
concernées des régions de Québec (2), de la Montérégie (2) des Laurentides (1)
et du Centre-du-Québec(1).

Recommendation à la population

En mai dernier, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de
l’Alimentation, M. Maxime Arseneau lançait la campagne de prévention de la
maladie du hamburger (« E. coli ») sur le thème « Beau! Bon! Bien cuit! Bye-bye
bactéries! ». Le message de prévention visible à travers le Québec dans les
marchés d’alimentation met l’accent sur les règles à suivre afin de manipuler

de façon sécuritaire les viandes hachées, piquées et attendries.

D’abord, il est important de rappeler que, dans tous les cas, une cuisson
adéquate de la viande détruit la bactérie. Ainsi, la préparation de plats
cuisinés, tels que sauce à spaghetti, pâté chinois et pâté à la viande,
requiert un temps de cuisson assez long pour atteindre une température
suffisante pour détruire la bactérie. De plus, les précautions suivantes sont
essentielles dans la manipulation et la préparation des viandes hachées,
attendries ou piquées :

  • ne jamais les manger crues;
  • la limite de conservation recommandée pour les viandes hachées fraîches
    est de 1 à 2 jours au réfrigérateur à 4 degrés C (40 degrés F) ou moins
    et de 3 mois au maximum au congélateur à -18 degrés C (0 degrés F) ou
    moins;
  • ne jamais les décongeler à la température ambiante;
  • les décongeler au réfrigérateur ou au four à micro-ondes et les cuire
    immédiatement après la décongélation;
  • éviter le contact des aliments cuits ou prêts à manger avec des
    aliments périssables crus ou avec des surfaces et ustensiles qui ont
    servi à les manipuler;
  • se laver les mains avant et après la manipulation; bien nettoyer les
    ustensiles et les surfaces de travail;
  • ne tolérer aucune coloration rosée lors de la cuisson; cuire à
    70 degrés C (160 degrés F), jusqu’à ce que les jus qui s’écoulent de la
    viande soient clairs;
  • conserver à 60 degrés C (140 degrés F) ou plus les aliments chauds et à
    4 degrés C (40 degrés F) ou moins les aliments froids;
  • refroidir le plus rapidement possible les restes de viandes hachées;
    jeter ceux qui ont séjourné plus de 2 heures à la température ambiante.

    Ainsi, les consommatrices et consommateurs québécois qui achètent,
    entreposent, manipulent et servent des aliments doivent faire preuve de
    vigilance et respecter, à chacune des étapes, les règles essentielles
    d’hygiène et de salubrité.

    Information additionnelle

    Le ministère assure la population que toutes les mesures sont prises afin
    de protéger sa santé. Les Québécoises et Québécois sont invités à joindre sans
    frais le Centre québécois d’inspection des aliments et de santé animale au
    1 800 463-5023 pour obtenir des documents d’information ou tout renseignement
    additionnel.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

    http://www.agr.gouv.qc.ca/

    Commentaires