Les exploitants agricoles du Canada sont proactifs en matière de salubrité des fruits et des légumes frais

Ottawa (Ontario), 20 octobre 2006 – Le Conseil canadien de l’horticulture (CCH) a adopté une approche proactive à l’égard de la salubrité, concrétisée par son programme national de salubrité à la ferme destiné aux producteurs canadiens de fruits et de légumes frais. Ce programme s’inscrit dans uneinitiative nationale, mise en oeuvre dans les années 1990, qui fait appel à laparticipation des producteurs et des emballeurs de toutes les régions du pays.Le leadership du secteur en matière de salubrité témoigne de l’engagement desproducteurs canadiens de fruits et de légumes à répondre à la demande defruits et de légumes sains et de grande qualité.

« Les producteurs canadiens prennent la salubrité des aliments ausérieux », explique Paul LeBlanc, président du Comité pour la salubrité desaliments du CCH. « Le secteur des fruits et des légumes frais reconnaîtl’importance, de nos jours, d’avoir recours à des pratiques qui assurent lasalubrité des aliments. C’est pourquoi les exploitants agricoles adaptent sanscesse leurs pratiques selon les plus récentes données scientifiques. Ils sontdéterminés à fournir à la population canadienne des fruits et des légumessains et nutritifs. »

Le Programme de salubrité des aliments à la ferme du CCH est le fruit denombreuses années de travail de collaboration entre des représentants dusecteur – dont des producteurs, des emballeurs et des acheteurs – et desexperts techniques de partout au pays.

En 1999, les membres du CCH ont commencé à travailler à l’élaborationd’un programme de salubrité efficace basé sur le HACCP (analyse des risques etmaîtrise des points critiques). Ils ont d’abord établi un guide précisant lesbonnes pratiques pour la production des fruits et des légumes frais. Desguides consacrés à différents groupes de produits ont ensuite été rédigés; cesmanuels comportent des procédures concrètes que les producteurs peuvent mettreen oeuvre dans leurs exploitations. Il en résulte un programme pratique etexhaustif, qui s’appuie sur les meilleures données scientifiques disponibles.

Afin de confirmer la valeur technique de son programme, le CCH a entaméles procédures pour l’examen, par l’Agence canadienne de la salubrité desaliments, des huit guides consacrés aux groupes de denrées. On prévoit quel’examen du premier de ces guides, destiné aux producteurs et aux emballeursde pommes de terre, sera terminé cet automne. Entre-temps, les producteurs ontbesoin des guides pour satisfaire aux demandes des consommateurs. Certainsd’entre eux utilisent donc le premier guide, d’abord publié en 2000, etplusieurs autres se sont servis de la version préliminaire de l’édition 2006des guides spécifiques à des denrées durant la présente la campagne agricole.

Le Programme de salubrité des aliments à la ferme du CCH définit lesbonnes pratiques agricoles et les procédures à mettre en oeuvre pour lesdivers volets d’une exploitation agricole, qui incluent, entre autres, lesbâtiments et l’équipement, l’utilisation des intrants agricoles et lespratiques d’hygiène des employés. Il réunit, à l’intention des producteurshorticoles du Canada, toutes les procédures à suivre pour la mise en oeuvreréussie d’un programme de salubrité à la ferme.

« Les exploitants agricoles de partout au Canada savent qu’ils doiventêtre vigilants dans leurs pratiques afin de réduire au minimum les risques decontamination. Notre but est de fournir au secteur un programme convivial etabordable qui aide les producteurs à consigner les mesures qu’ils mettent enoeuvre et à prendre les mesures nécessaires pour assurer la salubrité desaliments à la ferme, depuis l’étape de la plantation et de l’ensemencementjusqu’à l’expédition des produits », déclare Anne Fowlie, vice-présidentedirectrice du CCH.

Pour un complément d’information, visitez le site Web du CCH, àhttp://www.hortcouncil.ca/french/FSHome-f.htm.

Le CCH tient à souligner le soutien d’Agriculture et AgroalimentaireCanada, qui a fourni une aide financière au CCH pour l’élaboration de sonProgramme de salubrité des aliments à la ferme.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Conseil canadien de l’horticulture (CCH)
http://www.hortcouncil.ca/

Commentaires