Plan de relance pour les producteurs de fromage québécois: le gouvernement a entendu l’appel de la FQM

Québec (Québec), 3 octobre 2008 – La Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) considère le plan de relance pour venir en aide aux nombreux producteurs de fromage québécois annoncé par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, comme un pas dans la bonne direction. Cependant, la FQM réclame toujours que les producteurs et les détaillants soient dédommagés pour leurs pertes.

Après que son président, M. Bernard Généreux, ait interpellé le premierministre Jean Charest sur la situation des fromagers lors de son Congrès quis’est déroulé du 25 au 27 septembre, la FQM obtient une réponse à son vibrantplaidoyer avec l’injection de 8,4 millions sur trois ans pour l’industriefromagère québécoise.

Rappelons que M. Généreux avait réclamé du gouvernement la mise en oeuvred’un véritable plan d’urgence, lors de son allocution d’ouverture : « Dans unmouvement de panique, le gouvernement du Québec a mis dans l’eau de Javel uneproduction identitaire qui fait la fierté de l’ensemble des Québécois. Il fautrapidement se ressaisir et aider cette industrie qui contribue de façonexceptionnelle au développement de nos régions. »

La FQM se réjouit de la création d’un programme de prêts sans intérêtspendant un an qui aidera à compenser les pertes des producteurs et permettra àl’industrie fromagère québécoise de se relever et de reprendre la production.La FQM appuie, de plus, la campagne de promotion des fromages québécoisannoncée par le ministre Lessard visant à redonner confiance à la populationenvers ces produits.

« Les fromageries artisanales sont un pilier important de l’économie denos régions. Elles représentent une voie d’avenir prometteuse pour tout leQuébec; nous devons tous être solidaires et faire notre part pour sauver cefleuron des régions du Québec », a souligné M. Généreux. Même si le plan estincomplet et que le gouvernement a tardé à agir, le président de la FQMsouhaite toutefois que ce plan ait un impact significatif. Son efficacité serajugée en fonction des résultats obtenus.

La Fédération Québécoise des Municipalités a pour mandat d’informer, desoutenir et de conseiller les municipalités dans leurs rôles et leursresponsabilités. Elle représente 915 municipalités de même que la presquetotalité des MRC. La FQM, dont le rayonnement s’étend à plus de 85 % duterritoire habité québécois, s’appuie sur une force de 7000 élus.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Québécoise des Municipalités (FQM)
http://www.fqm.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires