Vers un rationnement des œufs de consommation aux États-Unis?

Le rationnement d’œufs de consommation a débuté officiellement aux États-Unis, en réaction à la grippe aviaire qui a frappé plusieurs états américains et décimé de nombreux élevages de poulets et de dindons. Certaines chaînes d’épicerie auraient commencé à limiter le nombre de boites d’œufs vendus à trois par clients, selon le Washington Post.

La grippe aviaire a pris de l’ampleur depuis avril aux États-Unis ou elle a généré une crise nationale. Près de 46 millions de poulets et dindons auraient succombé au virus depuis sa détection. De ce chiffre, 80% concerne des poules pondeuses.

Les prix pour les œufs à la douzaine et vendus sous forme liquide (utilisés par les manufacturiers) ont presque triplé, passant de 0,63$ au début de la crise à 1,50$. Des conséquences sur les prix des aliments faits à partir d’œufs sont prévues, dont le pain, les pâtes, les gâteaux. Les grandes chaînes de restauration rapide vendant des déjeuners, comme McDonald, devraient aussi devoir affronter quelques mois difficiles

Le prix des œufs vendus à la douzaine au détail ont pour leur part doublé depuis la fin mai aux États-Unis.

Source: Washington Post

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires