Vers une certification biologique internationale

D’importants progrès ont été réalisés dans les derniers jours afin d’établir des standards communs quant à l’homologation de produits biologiques.

Plusieurs pays exclus des ententes existantes ont négocié pour résoudre les problèmes concernant les échanges commerciaux des produits biologiques. Des progrès encourageants auraient été réalisés de la part de la Corée, la Suisse, l’Inde, la Chine et l’Amérique du Sud.

Des ententes d’équivalence existent déjà entre les États-Unis, le Canada, l’Union européenne et le Japon. Les normes respectives sont considérées équivalentes par les pays. L’Inde, Israël et la Nouvelle-Zélande acceptent des produits selon le pays d’origine et les normes. Pour certains autres pays, tout reste à faire comme c’est le cas pour la Chine, le Mexique, la Corée du Sud et le Brésil.

Les discussions visaient à éliminer les irritants concernant le commerce international des produits biologiques en raison des différentes certifications et des standards en vigueur à travers le monde. Les négociations ayant eu lieu dans les derniers jours au 2014 Institute of Food Technologists à la Nouvelle-Orléans ont permis de s’entendre sur certains points.
Source : Institute of Food Technologists

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Céline Normandin's recent articles

Commentaires