Marché des grains: Un œil à la fois sur les stocks et la météo

La semaine a été positive pour les grains durant la dernière semaine

La demande est prévue augmenter aux États-Unis, entre autres pour l'éthanol

Après les chiffres sur les semis, le marché avait dans sa mire les données sur les stocks. Le rapport a offert peu de surprise mais a tout de même fait bouger les prix vendredi. Les informations ont été considérées comme positives pour le maïs qui a terminé la semaine en hausse. Il a été imité par le blé où les considérations sur la météo ont soutenu la céréale. Le soya a peu bougé sur une base hebdomadaire devant des observations de réserves plus abondantes en Amérique du Sud.

Selon le WASDE, les réserves de fin de campagne de maïs aux États-Unis diminueraient de 3,8 millions de tonnes (Mt) à 34,3 Mt, une baisse anticipée par les marchés. La demande d’éthanol poussée par une reprise des déplacements aux États-Unis serait en cause.

Les stocks mondiaux de maïs se situeraient en fin de saison à 283,9 Mt, en baisse de 3,8 Mt par rapport aux estimations précédentes.

Pour le soya, les prévisions sont demeurées stables aux États-Unis à 3,25 Mt mais elles ont augmenté quant aux réserves mondiales pour refléter la production brésilienne. Les préoccupations quant aux impacts de la peste porcine en Chine continuent de peser sur les prix du soya.

Les stocks de blé sont pour leur part passé de 22,8 Mt à 23,2 Mt au niveau des prévisions, une hausse qui s’est reflétée au niveau mondial. Le rehaussement des réserves a été contrebalancé par le temps sec qui perdure dans les plaines américaines où se trouvent les cultures de maïs. Plusieurs États du sud-ouest affichent leur degré le plus faible de précipitation des 126 dernières années, dont le Nouveau-Mexique, l’Utah, l’Arizona et le Nevada.

Niveau de précipitations reçu aux États-Unis. Source: National Oceanic and Athmospheric Administration

Le boisseau de blé pour mai a terminé à 6,3825 $US contre 6,1100 $ US une semaine plus tôt.

Le boisseau de maïs pour mai a fini à 5,7725 $US par rapport à 5,5975 $US vendredi dernier.

Le boisseau de soya pour mai a terminé à 14,0300 $US comparativement à 14,0200 $US.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires