Le petit fruit a la cote

Les recettes en provenance du marché pour les petits fruits ont augmenté de 64 % de 2010 à 2011 au Québec. Celles des pommes de terre sont également en croissance avec une augmentation de 24 % pour la même période.

Les recettes pour les légumes et les plantes ornementales sont cependant au beau fixe, nous révèle la récente publication gouvernementale Profil sectoriel de l’industrie horticole du Québec.

Fait à remarquer, recettes pour les petits fruits au Québec ont dépassé celles de l’Ontario en 2011, rattrapant un retard creusé surtout en 2010.

C’est la Montérégie qui détient la palme de la région consacrant les plus grandes superficies de cultures aux petits fruits. Elle est talonnée par le Saguenay Lac-Saint-Jean. Les régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec.

La lecture de ce document nous apprend également que les recettes monétaires du marché de l’arbre de noël ont diminué de 4 % au Québec et de 18 % en Ontario. Le Québec a exporté plus d’arbres en 2011 qu’en 2010.

Le Québec a également importé davantage de pommes transformées en 2011.

Commentaires