Les revenus agricoles augmentent malgré la pandémie

Les revenus agricoles augmentent malgré la pandémie

L’arrivée de la pandémie a apporté son lot de questions sur ses conséquences sur l’économie et le milieu agricole. En étudiant les neuf premiers mois de l’année, le secteur agricole s’en tire avec un solde positif, malgré les bouleversements dans les habitudes de consommation des derniers mois. Statistique Canada rapporte que les recettes agricoles ont […] Lire la suite



Le maïs revient en force dans l’Est du pays

Le maïs revient en force dans l’Est du pays

Statistique Canada a dévoilé les résultats de son enquête sur les prévisions d’ensemencement au Canada. Les chiffres cette année sont cependant teintés par la pandémie de la COVID-19. L’organisme dit que certaines données n’ont pu être recueillies en raison d’une interruption des entrevues le 16 mars. par conséquent, les données sont à utiliser avec prudence, […] Lire la suite



L'Institut de echnologie agroalimentaire sur le Campus de Saint-Hyacinthe

Les agriculteurs de plus en plus scolarisés

Tous les types de formation ont connu une augmentation

En 20 ans, le niveau de scolarité au pays des exploitants d’entreprises agricoles a progressé pour tous les niveaux d’études. Le niveau de scolarité qui a progressé le plus est celui relié aux métiers et les collèges. En 1996, 26,3 % des exploitants agricoles disaient posséder un certificat d’apprenti, d’une école de métiers, d’un collège, […] Lire la suite

Le revenu agricole en baisse

Le revenu agricole en baisse

Les dépenses ont également augmenté durant la dernière année

Le revenu net réalisé a diminué de 3,6 % en 2017 au Canada, après trois hausses annuelles consécutives. Il s’est établi à 7,0 G$ contre 7,3G$ en 2016. Le revenu net réalisé a diminué dans quatre provinces : la Nouvelle-Écosse, le Québec, l’Ontario et la Saskatchewan. Le revenu net réalisé correspond à la différence entre […] Lire la suite



Du blé en abondance au Canada

Du blé en abondance au Canada

Les bons prix du blé et des perspectives moins intéressantes du côté du soya expliquent le regain d’intérêt pour la céréale cette année.

Les bons prix du blé et des perspectives moins intéressantes du côté du soya expliquent le regain d’intérêt pour la céréale cette année.