Du dindon à l’année!

Les consommateurs québécois associent la dinde à la fête de Noël. D’ailleurs, au Québec, 60% des ventes de dindons ont lieu en novembre et décembre. Or, les éleveurs de volaille produisent des dindons à l’année, soit 40 millions de kilogrammes de dindons vivants. Pour parvenir à écouler tout le volume nécessaire en si peu de temps, les transformateurs doivent surgeler la majorité des dindons entiers produits durant l’année pour les mettre en marché pour Noël.

Or, les Québécois se tournent de plus en plus vers des repas non traditionnels. Sans intervention, la production de dindons risquerait donc de chuter. D’autant plus que les consommateurs mangent de moins en moins de viande. Comment faire pour renverser la tendance ? Les Éleveurs de volaille du Québec ont entrepris le défi colossal de faire consommer des découpes de dindon frais en tout temps de l’année.

De nombreuses promotions et publicités sont présentes en circulaires et en magasins. Des chefs et des écoles de cuisine sont mis à contribution. Un des outils utilisés est l’internet et ses médias sociaux. Voici les liens :

Site internet : www.ledindon.qc.ca

facebook : www.facebook.com/LeDindonduQuebec

Youtube : www.youtube.com/VolaillesduQuebec

Vous y retrouvez des recettes, des promotions, des concours et même des vidéos, dont celle-ci :

Ceci est un complément de l’article Du dindon à l’année! publié dans Le Bulletin des agriculteurs de décembre 2012.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires