Marché des grains: Nette remontée du blé

Le cours du blé a remonté après cinq semaines de baisse.

Le cours du maïs et du soya ont remonté cette semaine après plusieurs séances de flottement en l’absence de nouvelles sur les négociations entre la Chine et les États-Unis. Le blé a finalement repris du mieux sur ce que les analystes ont appelé un rebond technique. La céréale avait enregistré cinq semaines consécutives de pertes à la suite de ventes décevantes à l’étranger. Le cours du blé avait perdu 19%  entre le 13 février et le 11 mars pour atteindre son niveau le plus bas en 14 mois.

Les analystes indiquent que les acheteurs se délestent aussi de leurs contrats sur le blé à mesure que le printemps se pointe de plus en plus le nez et que la météo  pourrait affecter l’état des récoltes.

La météo a également influencé le maïs. Blizzard, inondations et froid intense se font sentir dans plusieurs régions agricoles des États-Unis. Un retard est déjà prévu pour le début des semis dans certains endroits en raison des conditions météo.

C’est du côté politique qu’il faut regarder pour comprendre la hausse du soya. Vendredi dernier, le président américain a indiqué qu’il avait bon espoir de voir une entente être conclue avec la Chine. Les négociations ont également repris alors qu’une visite du président chinois est prévue aux États-Unis dans les prochaines semaines.

Le boisseau de blé pour mai a grimpé de 4,7 % pour la semaine en terminant à 4,6225 $US, son gain le plus élevé des sept derniers mois.

Le boisseau de maïs pour mai a gagné 2,4% pour terminer à 3,7325 $US par rapport à 3,5475 $US vendredi dernier.

Le boisseau de soya pour mai a repassé la barre des 9$ en finissant à 9,0725 $US comparativement à 8,8375$US une semaine  plus tôt, un gain de 1,5%.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires