Peu de bénéfices pour le Canada deux ans après la signature de l’AÉCG

L'entente aurait profité surtout à deux secteurs au pays, dont celui du pétrole

Dans une fiche socioéconomique, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) a analysé les données d’importations et d’exportations entre le Canada et l’UE. Selon son analyse, deux secteurs de l’économie ont bénéficié de l’AÉCG : l’énergie (pétrole) et les minéraux. Alors que le Canada était importateur net de pétrole avec l’Union européenne avant la signature […] Lire la suite