Les éoliennes au service des cultures

Gene Tackle, professeur en agronomie, sciences atmosphériques et géologiques de l’Université de l’État de l’Iowa, avec son équipe a réalisé un projet de recherche pour mesurer les effets des éoliennes sur les cultures.

Les données recueillies par le chercheur de 2010 à 2013 sur la vitesse et la direction du vent, la température, l’humidité, la turbulence, la concentration en gaz atmosphérique et les précipitations ont permis de comparer les conditions à l’extrémité des turbines et celles retrouvées au sol, à la hauteur des plantes. Il apparaît clairement que les conditions de croissance sont améliorées en présence des éoliennes pour le maïs et le soya par exemple. Mais il est plus difficile de mesurer les effets réels sur le rendement.

Les résultats de recherche indiquent que la turbulence créée par les éoliennes diminue la température moyenne de la journée par un demi-degré et augmente la température d’un demi à un degré la nuit. Le mélange de l’air provenant de différentes élévations explique ce phénomène. La turbulence élimine également la rosée du matin et assèche les feuilles des plantes. Ceci pourrait réduire les maladies associées aux moisissures et autres champignons. Les changements de pression d’air au niveau du sol favorisent une augmentation du contenu en CO2. Ce phénomène est profitable pour une croissance plus efficace des plantes.

En théorie, tous les facteurs sont réunis pour augmenter le rendement des cultures à l’ombre des éoliennes. La prochaine étape est de mesurer les effets de la turbulence sur la biomasse, la hauteur et le rendement des plantes. La difficulté réside dans la façon d’isoler les effets de la turbulence parmi tous les autres facteurs variables dans le champ comme le type de sol, les précipitations, etc.

Source : Université de l’État de l’Iowa

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires