Les grains évitent le pire

Les prix des grains sont à leur plus bas. S'il fallait trouver de quoi se réjouir, on pourrait se consoler de les voir éviter la dégringolade, dans un contexte où les marchés en général démontrent peu d'optimisme.




Les grains atteignent des creux

Alors que les récoltes aux États-Unis et au Canada sont pratiquement terminées, rien ne vient freiner la chute des prix des grains. La semaine dernière, ces baisses ont provoqué le bris de plusieurs supports importants, que ce soit dans le maïs, le soya ou le blé.



Les grains en recul

Nerveux en raison des problèmes des dettes nationales en Europe, les marchés ont fait bien peu de cas des éléments qui auraient pu être stimulants dans le dernier rapport du USDA.