Les grains évitent le pire

Les prix des grains sont à leur plus bas. S'il fallait trouver de quoi se réjouir, on pourrait se consoler de les voir éviter la dégringolade, dans un contexte où les marchés en général démontrent peu d'optimisme.

Grains : à nouveau dans le négatif

Les prix des grains sont à la croisée des chemins. S'assoiront-ils sur le creux qu'ils connaissaient depuis plusieurs semaines, ou demeureront-ils sensibles à la moindre nouvelle les concernant de près ou de loin?


Grains : retour en terrain positif

Après plusieurs semaines de recul, les prix des grains retrouvent enfin un peu de vigueur, supportés par un regain d'optimisme sur les marchés financiers en général.

Les grains atteignent des creux

Alors que les récoltes aux États-Unis et au Canada sont pratiquement terminées, rien ne vient freiner la chute des prix des grains. La semaine dernière, ces baisses ont provoqué le bris de plusieurs supports importants, que ce soit dans le maïs, le soya ou le blé.


Grains : encore en recul

Le maïs s'approche des 6 $US/boisseau, le soya est à son plus bas depuis près d'un an. Décidement, rien n'arrive à stimuler les prix des grains.

Les grains en recul

Nerveux en raison des problèmes des dettes nationales en Europe, les marchés ont fait bien peu de cas des éléments qui auraient pu être stimulants dans le dernier rapport du USDA.


Grains : peu de progression

Après avoir profité d'une relance de leur valeur jeudi, les prix des grains ont clôturé la semaine dernière sur une note partagée. Les signaux pouvant annoncer une nouvelle hausse se font discrets.




La chute se poursuit

Les grains ont clôturé la semaine dernière en baisse, avec comme dernier coup dur vendredi un rapport du USDA qui révèle des inventaires de maïs plus élevés que prévu.